• Poterie Marocaine

    poterie marocaineUne vaste génération des artisans marocains sont focalisés sur les arts du feu : poterie, céramique, faïence. Qui ont pu dépasser le savoir-faire vers la perfection et la patience artistique, malgré que le mot artiste ne figure pas dans le langage artisanal traditionnel, mais plutôt on trouve l’appellation du de maître artisan (maâllem), pour ceux qui possédaient leurs métier, au point de pouvoir se permettre d’innover. Et ce maitre-artisan travail au sein d’un organisme appelé : coopérative ou bien individuellement dans son propre atelier.

    Les artisans du poterie marocaine

    Aussi le maître d’artisanat marocain, devra perfectionner les notions qui a pu acquérir de ces anciens maîtres-artisans, et à son tour devra transmettre son savoir-faire à ses disciples avec toute sincérité. Donc par la suite, c’est les compagnons à leur tour qu’incombait par la suite le redoutable devoir de transmettre et de faire bénéficier leurs successeurs de leur savoir et des résultats des recherches de leurs anciens maîtres.

    La décoration et cuisine du poterie marocaine

    En revanche, au cours des siècles, la symbiose des traditions et du savoir-faire des maitres-artisans « Maâllem » à bien donné naissance à des chefs-d’œuvre, merveilles d’équilibre, de pureté et d’harmonie. Des spécimens de cette céramique d’usage courant et de poteries rurales, conservés avec un soin jaloux, font l’orgueil des musées du Maroc et de quelques collections privées. Ils ont rarement signés ou même datés.